Gestion de crise liée aux RPS

La rencontre avec la mort, les conflits de personnes, les actes de violences, autant de porte d’entrée soudaine ou insidieuse mais toujours violente d’une dimension affective dans un cadre professionnel qui n’est ni préparé ni équipé à gérer la souffrance psychique aigue.
Sans accompagnement adapté les salariés touchés par ces crises sont en proie à de nombreux symptômes physiques, psychiques et comportementaux dont la plupart sont pourtant évitables.

LES TROIS GRANDS TYPES DE CRISE ET LES SYMPTÔMES ASSOCIES:

Evenement potentiellement traumatique - rps

Evènement potentiellement traumatique :

Exemples :

Quand la mort ou le risque de mort font intrusion dans le quotidien professionnel (Accident , braquage, agression, prise d’otage, suicide sur le lieu de travail…)

Symptômes associés :

Anxiété, angoisse, hyper vigilance visuelles/auditives, reviviscences, troubles du sommeil, irritabilité, troubles alimentaires, sentiment d’impuissance/de culpabilité, isolement, surexposition au risque, incapacité à venir travailler, perte de repères, absentéisme, arrêts de travail…

le deuil

DEUIL

Exemples :

Décès ou suicide d’un collègue (survenu en dehors du temps de travail)…

Symptômes associés :

Troubles du sommeil, irritabilité, colère, perte de repères et de sens, incompréhension, sentiment d’impuissance/de culpabilité, identification massive à la victime…..

situation conflictuelle

Situation conflictuelle

Exemples :

Violences physiques ou verbales récurrentes au sein d’une équipe, phénomène de bouc émissaire…

Symptômes associés :

Démotivation, désinvestissement, colère, pleurs, agressivité, absentéisme, présentéisme, perte de confiance en soi/en l’entreprise, isolement, revendications…

risus consequat. non quis leo nunc eget dolor.