Service d’écoute et d’aide psychologique au travail

Le monde du travail se transforme ! Cela se traduit par de nombreux phénomènes : complexité grandissante des tâches, réduction du temps de repos, individualisation du travail… Le problème est que cette transformation fait des victimes parmi les collaborateurs, ces derniers étant de plus en plus exposés aux RPS, dont le représentant le plus dangereux est le burn-out. Les chiffres sur la QVT et les RPS en France sont édifiants :

  • 24 % des hommes et 37 % des femmes affirment présenter des souffrances psychiques au travail (Enquête de l’Institut de veille sanitaire) ;
  • Seulement 15 % des salariés en France pensent que leur employeur s’engage dans un processus visant à améliorer la QVT ;
  • 65 % des managers et 53 % des salariés déclarent faire face au stress au quotidien (Baromètre CEGOS « Climat Social et Qualité de Vie au Travail, 2018),
  • 34 % des salariés estiment n’être ni écoutés ni compris par leur manager (Baromètre CEGOS « Climat Social et Qualité de Vie au Travail », 2018) ;

Tout cela pour dire que beaucoup de salariés vivent mal leur surcharge de travail. Un accompagnement psychologique et une écoute attentive de leurs maux permettent néanmoins de les aider et quelque part de les protéger des RPS.

En effet, cela évite notamment la propagation de la souffrance au travail à l’ensemble du personnel : l’homme est doué d’empathie, les maladies psychologiques qui touchent un membre d’un groupe peuvent affecter l’ensemble du groupe.

De plus, accompagner les salariés en détresse relève d’une obligation légale. L’article L4121-1 du Code dispose en effet que l’employeur est obligé de tout mettre en œuvre pour protéger la santé au travail des salariés. S’il ne prend pas les mesures adéquates pour limiter les RPS, il peut être tenu pour responsable des préjudices subis par le salarié concerné et être condamné à payer des indemnités et des amendes.

Comment se passent l’écoute et l’aide d’un salarié en détresse psychologique ?

Le processus d’écoute et d’aide d’un salarié en détresse psychologique varie suivant le professionnel responsable de l’assistance. Chez Présence Conseil, nous avons adopté une approche pragmatique :

  • Après la sollicitation du salarié en détresse, nous cherchons d’abord à comprendre la situation globale en faisant une enquête auprès du personnel encadrant ;
  • Nous réalisons par la suite un premier entretien avec le salarié : l’écoute est neutre et nous essayons d’être le plus objectif possible ;
  • Nous définissons par la suite un plan d’action d’accompagnement et choisissons le meilleur consultant psychologue qui pourra résoudre efficacement le problème ;
  • L’aide psychologique se traduira par plusieurs entretiens par téléphone ou en face à face avec notre consultant ;
  • Un suivi est réalisé pour vérifier l’efficacité de l’accompagnement.

Malgré son caractère formel, sachez que notre approche est très humaine. Nous ne nous positionnons pas comme moralisateur ou défendeur. La neutralité et l’objectivité sont indispensables pour que le soutien psychologique soit vraiment efficace. En fait, le plus gros du travail incombe à la personne aidée qu’à l’aidant.

Ce que nous faisant se résume essentiellement à l’aider à relativiser la situation. Un changement ne peut être efficace que s’il est le résultat d’une décision personnelle induite par une profonde réflexion sur soi.

À part fournir de l’aide aux salariés victimes de RPS, notre cabinet peut également assister tout type d’organisation à concevoir et mettre en place un plan d’action pour prévenir les RPS et améliorer la QVT. Notre solution se base sur une approche plurifactorielle ainsi que des méthodes de diagnostics éprouvées.

Nous vous accompagnons dans la mise en œuvre d’une stratégie de qualité de vie au travail en appréhendant

au sein de votre entreprise les enjeux liés aux risques psychosociaux (RPS)

 

Présence Conseil, des experts à votre écoute

Tel. : 01 45 01 60 03

Nous Contacter par e-mail

vel, felis ipsum eget nunc commodo diam venenatis, Donec