Accompagnement psychologique après un braquage : un cabinet pour mieux gérer le traumatisme en entreprise

De nombreuses situations sont capables de bouleverser la quiétude d’un employé de sorte à lui causer un traumatisme grave et même chronique. Face à un cambriolage ou un hold-up, ces traumatismes sont exacerbés et provoquent d’énormes séquelles psychologiques sur l’individu qui en a été victime. Qu’on ait enregistré des pertes humaines ou non, un accompagnement psychologique précoce est à privilégier afin de préserver l’équilibre mental du personnel victime et la santé de l’entreprise. Vers qui se tourner donc pour une assistance adéquate ? Présence Conseil vous éclaire sur la question.

Braquage d’une entreprise : les facteurs de risque

On entendra par braquage toute agression commise par une personne extérieure à l’entreprise sur un employé ou l’ensemble du personnel visant l’appropriation d’un bien, qui intervient dans des conditions de travail. Dans une organisation en contact direct avec le public, le risque d’agression est présent. Ce risque est d’autant plus accentué dans certaines conditions telles que :

Les organisations qui réunissent ces conditions sont très nombreuses. On note parmi elles les établissements bancaires, les petits commerces, les bijouteries, les sociétés de convois de fonds, les ménages de personnes nanties, etc. De ce fait, les employés à risque sont les caissiers, les agents de sécurité, le personnel d’entretien ou toutes personnes ayant accès aux biens.

Certes, il existe des mesures de prévention des risques psychosociaux, mais elles ne seront pas forcément suffisantes à dissiper le traumatisme qui pourra suivre l’agression. Et lorsqu’il intervient, les conséquences qui l’accompagnent sont de divers ordres.

Impacts psychologiques d’un braquage sur le personnel

À main armée ou non, les braquages causent des dégâts parfois irréversibles tels un handicap physique, la mort d’une ou de plusieurs victimes. Mais ce ne sont pas les conséquences physiques seulement qu’il faut craindre. Pour les victimes et les témoins vivants de ces événements, la liste des traumatismes est interminable et apparaît dès les premières heures après la crise.

Sous le choc de la peur et de l’impuissance, les victimes présentent habituellement des difficultés respiratoires, des tremblements, des crises de larmes et des troubles digestifs. Tout ceci se mue dans les jours qui suivent en insomnies, en cauchemars, en agitations sur le lieu de travail. Ce sont là des signes du stress, du sentiment d’insécurité et surtout d’un besoin de soutien, car un accompagnement psychologique précoce peut permettre de limiter les dégâts permanents comme :

  • des flashbacks ;
  • de la méfiance et de l’agressivité ;
  • de l’hyperactivité ;
  • des addictions aux substances psychoactives ;
  • la dépendance à autrui pour se sentir en sécurité ;
  • la démotivation ;
  • etc.

De l’assistance psychologique pour mieux gérer les crises traumatiques après un braquage

Le Code du travail indique qu’après un accident de travail, la victime bénéficie d’un congé dont la durée est variable en fonction de la nature de l’accident. Il préconise aussi un suivi médical assuré par le médecin du travail qui en définit les modalités. Celui-ci pourra prescrire un suivi médical physique, des vaccins. En plus du suivi clinique des salariés, une assistance à la santé psychologique immédiate et régulière est requise.

Il est connu que l’un des moyens les plus efficaces de vaincre un traumatisme, c’est d’en parler avec des personnes qui puissent apporter le soutien adéquat. Ce type d’accompagnement part de l’acceptation que le traumatisme ne doit pas être résolu par la seule force de l’individu. Il prend donc en compte l’intervention des professionnels en victimologie comme des psychologues, des psychiatres, des coachs qui assurent une assistance psychologique individuelle ou collective. Selon le cas du braquage et les forces de l’entreprise, on pourra penser à une assistance-conseil aux victimes directes que sont le personnel de l’entreprise et les possibles victimes indirectes qui peuvent être les conjoints et les parents des victimes.

Avec Présence Conseil, cabinet d’assistance psychologique après un braquage, l’entreprise bénéficie de toute cette forme d’assistance avec une touche de professionnalisme particulière. Il déploie une stratégie d’intervention en présentiel ou téléphonique assuré par une cellule d’écoute psychologique. Son accompagnement s’étend au corps managérial, notamment sur la conduite à tenir pour une gestion de crise efficiente et au besoin l’installation d’un dispositif de prévention de risques psychosociaux au travail.

On retient que le braquage d’un membre ou de tout un personnel est source de traumatisme. Ce traumatisme peut causer des dommages psychologiques graves sur l’individu et sur son entourage et déteindre sur le rendement de l’entreprise. Pour y remédier efficacement, une assistance psychologique d’un cabinet expérimenté en la matière comme Présence Conseil serait assurément d’un grand secours.

Nous vous accompagnons dans la mise en œuvre d’une stratégie de qualité de vie au travail en appréhendant

au sein de votre entreprise les enjeux liés aux risques psychosociaux (RPS)

 

Présence Conseil, des experts à votre écoute

Tel. : 01 45 01 60 03

Nous Contacter par e-mail

nunc pulvinar dolor. dictum risus. sem, Sed sit elementum Donec