Cabinet d’expertise des risques psychosociaux : quelles prestations ?

Vous êtes employeur ? Sachez que vous êtes dans l’obligation de prévenir les risques d’atteinte à la santé physique et mentale de vos collaborateurs. Vous y êtes obligé en vertu de l’article L.4121-1 du Code du travail, qui a été repris dans un accord national interprofessionnel sur le stress au travail fait le 2 juillet 2008.

Recourir au service d’un cabinet d’expertise en risque psychosocial (RPS) sera sans doute votre meilleur atout pour concevoir et mettre en place une stratégie de gestion et de prévention des RPS parfaitement adaptée à votre structure.

Avec ses 22 ans d’expérience et ses interventions régulières sur toute la France, Présence Conseil vient en aide aux entreprises dans l’élaboration d’une démarche consensuelle de prévention faisant le lien entre le besoin de performance des entreprises et le besoin de bien-être au travail des collaborateurs.

Diagnostic des RPS

Les RPS font référence à l’ensemble des situations de souffrances psychologiques au travail. Faisant partie des risques professionnels, les RPS regroupent surtout les sensations de mal-être ressenties au travail.

L’importance des RPS peut être évaluée en analysant des indicateurs se traduisant par des symptômes individuels et des symptômes collectifs (turnover, taux d’absentéisme…). Un diagnostic des RPS se base essentiellement sur l’analyse de ces indicateurs. La démarche adoptée par Présence Conseil pour diagnostiquer l’importance des RPS au sein d’une structure s’articule autour de 4 étapes clés :

  • Analyse des données présentes dans les rapports adressés au service des ressources humaines ;
  • Soumission à l’ensemble des collaborateurs d’un questionnaire pourtant sur l’état des RPS pour réaliser une évaluation quantitative ;
  • Réalisation d’une évaluation qualitative basée sur des entretiens individuels et des rencontres collectives. Le but est d’approfondir les données recueillies au cours de l’analyse quantitative ;
  • Conception et mise en œuvre d’un plan d’action destiné à prévenir et à la limiter les effets des RPS. Le contenu de ce plan d’action est le résultat d’une concertation entre tous les acteurs concernés par les RPS au sein de l’entreprise (représentants des collaborateurs, responsables RH, dirigeant d’entreprise…).

Il est à noter que le diagnostic RPS doit être réalisé au moins une fois par an, à l’occasion de la mise à jour du Document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP). Ne pas mettre à jour ce document expose l’employeur à une amende pour les contraventions de 5ème classe de 1 500 euros. Cette amende peut être portée à 3 000 euros en cas de récidive.

Formation sur la prévention des risques psychosociaux RPS

Les risques psychosociaux peuvent se manifester sous diverses formes, mais 4 en particulier sont très courants : le stress chronique, l’épuisement professionnel, le harcèlement moral et l’addiction. Dans tous les cas, les RPS trouvent leur origine dans un problème professionnel (organisation du travail, relations professionnelles…).

La prise en considération des RPS est aujourd’hui devenue l’une des préoccupations majeures des responsables RH et ce pour plusieurs raisons :

  • Les RPS influent négativement sur les performances de l’entreprise en entrainant dégradation de la productivité, baisse de créativité, augmentation de l’absentéisme, atteinte à l’image de l’entreprise… ;
  • Ne pas prendre en considération les RPS expose à des sanctions pénales et financières en cas de « faute inexcusable » des dirigeants d’entreprise.

Pour éviter tous les désagréments que peuvent entrainer les RPS, le mieux est d’y lutter en adoptant un plan d’action global prenant en compte les 3 formes de prévention :

  • Prévention primaire : on agit en amont en réalisant toutes les actions, les attitudes et les comportements qui permettent de supprimer ou de réduire des RPS ;
  • Prévention secondaire : il s’agit de mettre en œuvre des mesures visant à limiter les atteintes à la santé des collaborateurs en les aidant à mieux gérer les situations à risques ;
  • Prévention tertiaire : on mène des actions de prévention à caractère curative, c’est-à-dire après que le dommage ait eu lieu. L’objectif est de limiter les conséquences sur les collaborateurs.

Les formations sur la prévention des RPS proposées par Présence Conseil ont pour but de donner aux participants les outils et les connaissances nécessaires pour :

  • Évaluer et repérer les différentes formes de souffrances au travail ;
  • Repérer les indicateurs des RPS ;
  • Analyser le climat social afin de déterminer les facteurs de risque à l’origine des RPS ;
  • Concevoir et appliquer les actions permettant de réduire ou de supprimer les RPS ;
  • Assister et accompagner les collaborateurs en situation de souffrance psychologique ;
  • Acquérir une meilleure compréhension des 3 formes de prévention.

Accompagnement psychologique et gestion de crise

La Santé au Travail est une force et un capital à préserver. Certes, la santé est avant tout individuelle (la manière de ressentir les effets du travail diffère d’un individu à un autre), mais on ne peut nier qu’elle est dans une certaine mesure influencée par les conditions de travail.

Le plus important est que lorsqu’un problème de santé en lien avec le travail survient au sein d’une structure, c’est dans la majorité des cas, les prémices d’un problème collectif.

Présence Conseil intervient auprès de votre organisation pour assister vos collaborateurs en situation difficile. Suivant les cas, nous vous proposons plusieurs types d’intervention :

Nous vous accompagnons dans la mise en œuvre d’une stratégie de qualité de vie au travail en appréhendant

au sein de votre entreprise les enjeux liés aux risques psychosociaux (RPS)

 

Présence Conseil, des experts à votre écoute

Tel. : 01 45 01 60 03

Nous Contacter par e-mail

luctus venenatis consectetur quis id id diam